Tapissier industriel

Le ou la tapissier(ère) industriel(le) réalise le garnissage et l'habillage de fauteuils, sièges, canapés et matelas produits en séries. En toute sécurité, il ou elle doit produire la quantité de travail requise et répondre aux exigences de qualité.

Selon la taille de l’entreprise et sa production, il ou elle assure tout ou partie des activités suivantes, d'après les plans et fiches ou modes opératoires :

Préparer son travail, découper et piquer les différents éléments

  • Préparer : étudier les documents de fabrication et de suivi, préparer les matériaux (tissu, cuir, dacron...), trier les peaux
  • Découper : contrôler les peaux (cuir) et repérer les défauts ; positionner les gabarits en perdant le moins de place possible et en tenant compte des motifs ; couper le tissu ou la peau ; préparer les ballots
  • Piquer : assembler et coudre les différents éléments coupés ; effectuer les opérations de rasage et de surpiqûre ; assembler la housse et poser les toiles, capitons, joncs, fermeture éclair, élastiques, etc. ; assembler les coussins
  • Préparer les blocs de mousse : tronçonner les mousses en blocs ; découper les pièces et les usiner à l'aide de gabarits ; assembler et encoller les blocs
Réaliser la garniture et l’habillage, monter, exécuter les finitions et contrôler
  • Mettre en place les supports de garniture : les sangles, les ressorts, les cartons découpés à partir des calibres, etc. ; agrafer la toile sur les carcasses montées au préalable
  • Mettre en place les éléments de rembourrage : empocher les coussins, le dos, les bras ; capitonner le dos
  • Recouvrir : housser les carcasses ; agrafer les housses et la toile de fond
  • Monter et visser : poser les accessoires ; visser les pieds, les bras ; poser les mécaniques articulées et les matelas pour les canapés et banquettes
  • Exécuter les finitions invisibles ou apparentes et emballer
  • Contrôler la qualité à chaque étape et transmettre les informations (suivi, défaut ou anomalie)