Agenceur-Menuisier

Le menuisier-agenceur lit un plan et maîtrise la géométrie, le calcul, le dessin industriel et l’informatique, pour concevoir des ouvrages à l’aide de certains logiciels. Il possède aussi des connaissances en étanchéité, isolation, électricité, pose de carrelage et plâtrerie. Avoir des notions d’électricité est un plus. De la conception à la réalisation, il allie sens de l’esthétique, créativité et technicité, tout en respectant les règles de sécurité

Le menuisier-agenceur réalise les fermetures et les aménagements intérieurs dans le bâtiment. Il étudie les plans du dessinateur puis choisit avec le client le bois, en fonction de sa couleur, de sa résistance et du style d’habitat. Avec le matériel approprié, traditionnel ou informatisé, il trace les éléments et les usine les ajuste, les ponce, les pose et les teinte. Si le bois reste son matériau de prédilection, il utilise parfois le plastique, l’aluminium, les matériaux composites. Son activité s’étend aussi aux travaux d’isolation.